Une de mes élèves a six ans et est toujours coiffée n'importe comment : la frange mal coupée, des cheveux plein les yeux, les couettes à deux hauteurs différentes... Bref, ça fait pitié tout en lui donnant un air de clown très sympa.
Un matin, elle s'approche de moi et me regarde longtemps avant de me dire avec l'air désolée pour moi : "T'as pas d'argent pour aller chez le coiffeur, toi ?"