Au retour des vacances de Noël, je demande aux enfants s'ils ont eu des cadeaux.
Un élève de onze ans commence à me faire la tête et à me dire que, par ma faute, le Père Noël ne lui a rien apporté. En effet, j'avais promis à cet enfant de l'aider à écrire au Père Noël, et nous n'avons pas trouvé le temps de le faire.
"Mais bon, finit-il par ajouter, heureusement, ma maman, elle m'a offert des cadeaux."

Ouf !