Une de mes élèves, sri lankaise, âgée de neuf ans, me lit oralement un texte. Arrivée à une virgule, elle dit "déchiré". Je lui demande de reprendre, un peu interloquée, et elle recommence.
Au bout d'un moment, j'ai fini par comprendre : elle essaye de lire la ponctuation et pense qu'une virgule s'appelle un "déchiré". Étrange...