Je suis à la bibliothèque avec mes élèves. Par la fenêtre, on aperçoit un jeune homme qui s'entraîne dans un art martial dont je serais incapable de donner le nom, faisant avec les bras des gestes assez saccadés.
Une élève de onze ans se tourne vers moi l'air mécontente : "Maîtresse, t'as vu, il arrête pas de faire -cassé, cassé, cassé !" et, me disant cela, elle copie le geste de Brice de Nice.