Enfantines

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 28 novembre 2011

Préhistoire

Nous étudions (toujours) l'album Les trois brigands de Tomi Ungerer.
Sur une illustration, nous regardons les voitures tirées par des chevaux. Une élève me demande si c'est réel. J'explique donc que oui, c'est vrai, il y a très longtemps, les voitures étaient tirées par des chevaux. L'enfant me demande s'il y a d'autres choses vraies dans l'album. J'explique que les armes (la hache et le tromblon) existaient aussi à cette époque.
C'est alors qu'un enfant de dix ans intervient : "Ben oui, c'était il y a très longtemps, quand il n'y avait pas de photos et qu'on devait dessiner les choses. C'était comme ça il y a très longtemps, par exemple en même temps que Mitterrand".

Un, deux, trois, nous irons au bois !

Je travaille avec mes élèves sur l'album Les trois brigands de Tomi Ungerer.
Sur une illustration, je montre un brigand et demande : "Qui est-ce ?"
Une enfant de neuf ans me répond : "C'est un trois brigands"
J'adore, je trouve ça hyper mimi...

dimanche 13 juillet 2008

Schtroumpfs

On décrit les images d'un album. On voit, entre autres choses, un tas d'amanites tue-mouche.
Je demande ce que c'est - attendant simplement le mot "champignon".
Une enfant de dix ans et demi me répond :
"C'est les maisons de grenouilles."

Bon, je précise quand même pour vous rassurer : cette enfant était un peu handicapée, cela explique cette remarque déplacée à cet âge avancé...

Pleine lune

Je demande à mes élèves de décrire une image de l'album Les trois brigands. C'est la pleine lune. Une enfant de onze ans me dit que c'est le soleil. Plusieurs élèves la reprennent et lui disent que c'est la lune puisqu'il fait nuit.
L'enfant explose de rire et dit :
"Ça peut pas être la lune, c'est rond !"

Double-vue

On étudie l'album L'agneau qui ne voulait pas devenir un mouton (je le recommande, il est excellent pour aborder la question de la différence et du racisme).
Bref, je demande aux élèves qui le loup a déjà mangé. Un de mes élèves répond :
"L'agneau qui voit mal.
Un autre : - Mais, il ne voit pas mal, il louche.
Le premier : - Ben alors il voit mal.
Un autre (10 ans) : - Ben non : c'est comme les Chinois, hein ! Ils ont de tout petits yeux mais ils voient bien !"

dimanche 1 juin 2008

Danger : astre en vue !

Nous étudions l'album les trois brigands de Tomi Ungerer. A la page 7, un brigand, de dos, menace les voyageurs à l'aide de son tromblon. Le dessin est fait de telle manière qu'on ne voit pas le tromblon en entier, mais juste son pavillon, bien rond et bien brillant.
Je demande à un élève de dix ans de m'expliquer ce que fait le brigand.
"Il menace les gens avec la lune."
Bon, alors, reprenons...

samedi 5 janvier 2008

Adultes ou enfants ?

En classe, on étudie un album dans lequel les deux personnages principaux sont des enfants, Max et Zazie. Je demande à mes élèves à quoi on reconnaît que Max et Zazie sont des enfants. J'ai en tête un tas de réponses possibles : ils sont petits, ils vont à l'école, ils jouent à des jeux d'enfants... Mais une de mes élèves, âgée d'une dizaine d'années, me répond : "C'est parce que Zazie, elle est amoureuse, et les petites filles, c'est toujours amoureux de plein de garçons".
Ça c'est une bonne raison, ça sent le vécu !

mardi 5 juin 2007

Onglivore

Des fois, les enfants sont bizarres, je vous jure !

Je travaillais en classe sur la couverture d'un album. J'avais posé un cache dans lequel on ouvrait des fenêtres un par une (je ne sais pas si vous visualisez le truc, en fait - un peu comme un calendrier de l'Avent derrière lequel on découvrirait progressivement la couverture du livre...).
Bref, c'est au tour d'un de mes élèves d'ouvrir une fenêtre et il a du mal à le faire parce qu'il a les ongles très courts.
Une élève de 9 ans dit alors : "Moi non plus, je n'ai pas d'ongles, je les ai tous mangés hier".

Hmmmmm, bon appétit, les petits !

L'arbre qui volait

Je trouve ça trop mignon, n'empêche...

Avec mes élèves (non francophones, donc), nous regardions un album dans lequel était dessiné un arbre classique et stylisé d'enfant. Un tronc avec un feuillage moutonnant, et une ombre encore plus moutonnante.
Une de mes élèves (9 ans), me montre l'ombre et dit : "Oh, regarde, c'est le nuage de l'arbre !"

dimanche 27 mai 2007

Il nous rendra chèvre...

Ils ont une vision peu commune du couple, ces petiots...

Toujours dans ma classe de Clin, je faisais une séance de je-ne-vais-pas-vous-dire-quoi, les mots sont trop compliqués par rapport à ce que ça représente réellement.
Bref, à cette époque, j'étudiais avec mes élèves un album intitulé Un ballon pour Grand-Père. Les enfants devaient me décrire l'une des illustrations de l'album et m'analyser ce qu'ils voyaient.
Une enfant de 12 ans, parallèlement inscrite en CM1, prend la parole :
"Le grand-père, sur l'image, il est avec des chèvres. Peut-être que sa femme, elle est morte, alors maintenant, il a des chèvres".
J'ai eu grand mal à ne pas lui demander ce que ce grand-père faisait avec ses chèvres. Honte à mon esprit mal tourné !