Encore moi, quand j'étais jeune. Trois ans, pour être exacte. À la naissance de mon frère.
J'étais très impatiente de le voir et de pouvoir jouer avec lui. Et je le vis.
"Bon, ben, c'est bon, dis-je. Maintenant que je l'ai vu, tu peux le ramener où tu l'as pris !"
J'étais déjà si chaleureuse et douce avec mon prochain ! ;)