Enfantines

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 28 novembre 2011

Un, deux, trois, nous irons au bois !

Je travaille avec mes élèves sur l'album Les trois brigands de Tomi Ungerer.
Sur une illustration, je montre un brigand et demande : "Qui est-ce ?"
Une enfant de neuf ans me répond : "C'est un trois brigands"
J'adore, je trouve ça hyper mimi...

Cassé !

Une de mes élèves, sri lankaise, âgée de neuf ans, me lit oralement un texte. Arrivée à une virgule, elle dit "déchiré". Je lui demande de reprendre, un peu interloquée, et elle recommence.
Au bout d'un moment, j'ai fini par comprendre : elle essaye de lire la ponctuation et pense qu'une virgule s'appelle un "déchiré". Étrange...

mardi 7 octobre 2008

Prononciation

J'enseigne en classe d'initiation. Cela s'appelle la Clin, qu'on prononce "clean".
Un jour, un enfant de huit ans passe devant ma classe et commente :
"Oh, des élèves de Clin !" (prononcé comme "clin d'œil").
C'est étonnant qu'en trois ans il n'ait jamais entendu prononcer ce mot qu'il voyait tous les jours sur ma porte.
Et c'est sûrement moins drôle à l'écrit que dans le feu de l'action, je le reconnais humblement...

samedi 19 juillet 2008

Solitude

Un enfant de CP fait la lecture au tableau : avec la grande règle, il montre les mots qu'il lit. Sauf que... il a du mal à lire et les autres élèves lui soufflent tout.
La maîtresse élève le ton et dit : "Tu lis tout seul !"
L'enfant montre alors les mots du texte et lit : "tout seul..."

Nouveaux programmes

Un enfant de onze ans me demande :
"Maîtresse, on a luxure aujourd'hui ?"

Je vous jure que sa langue a fourché et qu'il voulait dire lecture (je vais passer pour quoi, moi ?).

dimanche 13 juillet 2008

Les p'tits trous...

Un enfant de CP doit compléter un texte à trous en choisissant parmi une liste de mots ceux qui conviennent.
Au lieu d'écrire "Mika rejoint Petit Oiseau dans le ciel", il écrit "Mika pénètre Petit Oiseau dans le ciel."

Oh, que les maîtresses ont l'esprit mal tourné !!!

Système B

Débat : à quoi sert l'école ?
Un enfant de CP répond :
"On apprend à lire, et après, on va passer au CM3."

Gentille obsession

Avec mes grands, je travaille sur le passé, le présent et le futur. Les élèves doivent écrire à côté des phrases proposées si elles sont au passé, au présent ou au futur. L'un d'entre eux a du mal à lire l'une des phrases. Je la lui lis donc à haute voix :
"Cet été, mon frère a été malade."
Une enfant de douze ans intervient alors :
"Ah bon ? Il est malade ? Il va pas bien, ton frère ?"
J'explique donc que ce n'est pas vrai : c'est juste un exercice.
Quelques minutes plus tard, je relis la même phrase à une autre élève. La même enfant reprend :
"Mais c'est grave, la maladie de ton frère ?"
J'explique donc une seconde fois qu'il ne s'agit que d'un exercice.
Eh bien, figurez-vous qu'elle est revenue à la charge l'après-midi-même :
"Mais maîtresse, il va guérir, ton frère ?"

C'est très mignon, mais assez épuisant, en fait..

vendredi 11 juillet 2008

Lecture

Leçon de lecture. Il faut lire : "Pascale hurle". Une de mes élèves, âgée de quasiment douze ans, mais débutante en lecture, déchiffre : "Pascale urine".
No comment...

mercredi 21 mai 2008

Tralala !

Une de mes élèves, arrivée depuis peu de Roumanie, roule énormément les "r". Dans notre texte de lecture, il y a le mot "tralala". Vous imaginez ce que cela peut donner en roulant les "r".
Bref, au moment où elle prononce ce mot, une autre enfant (10 ans) explose de rire et me dit : "T'as vu comme elle a l'accent anglais ! ?"

mardi 5 juin 2007

Onglivore

Des fois, les enfants sont bizarres, je vous jure !

Je travaillais en classe sur la couverture d'un album. J'avais posé un cache dans lequel on ouvrait des fenêtres un par une (je ne sais pas si vous visualisez le truc, en fait - un peu comme un calendrier de l'Avent derrière lequel on découvrirait progressivement la couverture du livre...).
Bref, c'est au tour d'un de mes élèves d'ouvrir une fenêtre et il a du mal à le faire parce qu'il a les ongles très courts.
Une élève de 9 ans dit alors : "Moi non plus, je n'ai pas d'ongles, je les ai tous mangés hier".

Hmmmmm, bon appétit, les petits !

L'arbre qui volait

Je trouve ça trop mignon, n'empêche...

Avec mes élèves (non francophones, donc), nous regardions un album dans lequel était dessiné un arbre classique et stylisé d'enfant. Un tronc avec un feuillage moutonnant, et une ombre encore plus moutonnante.
Une de mes élèves (9 ans), me montre l'ombre et dit : "Oh, regarde, c'est le nuage de l'arbre !"

dimanche 27 mai 2007

Il nous rendra chèvre...

Ils ont une vision peu commune du couple, ces petiots...

Toujours dans ma classe de Clin, je faisais une séance de je-ne-vais-pas-vous-dire-quoi, les mots sont trop compliqués par rapport à ce que ça représente réellement.
Bref, à cette époque, j'étudiais avec mes élèves un album intitulé Un ballon pour Grand-Père. Les enfants devaient me décrire l'une des illustrations de l'album et m'analyser ce qu'ils voyaient.
Une enfant de 12 ans, parallèlement inscrite en CM1, prend la parole :
"Le grand-père, sur l'image, il est avec des chèvres. Peut-être que sa femme, elle est morte, alors maintenant, il a des chèvres".
J'ai eu grand mal à ne pas lui demander ce que ce grand-père faisait avec ses chèvres. Honte à mon esprit mal tourné !