Enfantines

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 27 août 2009

V'là le printemps

Une enseignante : "Oh, tu as un joli bandeau sur la tête !
Une petite (6 ans) : - C'est Maman qui me l'a acheté.
L'enseignante : - Elle te l'a offert pour le printemps ?
La petite : - Ben non, pour mes cheveux !"

lundi 6 octobre 2008

Généalogie

Je demande à mes élèves (arrivés nouvellement en France, mais quand même...) ce qu'est un crapaud.
Réponse d'une petite de six ans :
"C'est la maman du papillon !"
Il doit être splendide, ce papillon, dis-moi...

lundi 21 juillet 2008

Soulagement

Une petite fille de cinq ans et demi taraude sa maman pour savoir comment les spermatozoïdes arrivent dans le ventre de la femme. La mère, embêtée, finit par dire que c'est le zizi du papa qui les envoie.
Mais cela ne suffit pas à la petite fille qui ne lâche pas l'affaire et veut savoir comment le papa s'y prend. Angoissée, elle demande :
"Mais le zizi du papa rentre par le nombril ?"
La mère répond : "Non, c'est par la minette."
"Ah, ouf !" conclut la petite fille soulagée, précisant que maintenant elle a tout compris.

Moi, je suis sûre qu'à son âge, j'aurais préféré apprendre que ça passait par le nombril...

Planète

Une instit demande à ses élèves si le mot "terre" est féminin ou masculin.
Un enfant répond : "Masculin."
La maîtresse explique que non.
L'enfant demande alors : "Ben pourquoi Maman elle dit toujours qu'on va faire les courses à Un-terre (Inter), alors ?"

samedi 19 juillet 2008

En tongs à la plage !

Un ami, enseignant en quatrième, demande à un de ses élèves :
"C'est quoi, la mer qui arrose Marseille ?
L'élève (environ 14 ans, je re-situe...) : - Quoi, qu'est-ce qu'elle a, ma mère ?
Le prof : - Pas ta mère, la mer, l'océan, quoi !
L'élève : - Vas-y ! T'arrête de parler de ma mère ! Elle s'appelle Machine, ma mère, pourquoi tu m'en parles ?"

Ou, quand deux planètes se rencontrent...

Temps révolus

Une enfant de sept ans me demande :
"Maîtresse, quand t'étais bébé, toi aussi t'avais une maman ?"

Dernière minute !

J'annonce à mes élèves que je suis enceinte.
L'un d'entre eux me dit : "Alors, tu auras ton bébé dans neuf mois.
Moi : - Non, la moitié... J'ai déjà fait quatre mois.
Lui : - Ben, pourquoi tu nous l'as pas dit avant ?
Un autre enfant (onze ans, quand même), sur un ton d'évidence : - Ben, elle le savait pas encore !..."

J'adore leur naïveté, et je me vois bien annoncer un jour : "Ah, les enfants, depuis cette nuit, je suis enceinte !"
Un peu comme la femme de ménage de mes parents qui, un jour, a dit à ma mère :
"Je ne serai sûrement pas là, la semaine prochaine : je risque d'être enceinte !"

Quelle chaleur !

Il y a fort longtemps, la mère d'une amie dit :
"Ah, il fait une chaleur tropicale ici !"
Et le petit frère de répondre :
"Moi, je trouve que c'est pas assez pical du tout !..."

Esprit de contradiction, c'est sûr...

22, vlà les flics...

On est dans la rue et on croise la police. Un enfant de neuf ans commence à dire du mal des "poulets".
On le reprend d'un air choqué :
"Mais qu'est-ce qu'elle dirait, ta mère, si elle te voyait parler comme ça ?"
Lui : "Oh, ma mère, quand elle voit les flics, elle les traite de gros enculés."

Bon, euh, peut-être que nos paroles moralisatrices n'ont pas eu l'effet escompté...

mardi 15 juillet 2008

Coupable

Au retour des vacances de Noël, je demande aux enfants s'ils ont eu des cadeaux.
Un élève de onze ans commence à me faire la tête et à me dire que, par ma faute, le Père Noël ne lui a rien apporté. En effet, j'avais promis à cet enfant de l'aider à écrire au Père Noël, et nous n'avons pas trouvé le temps de le faire.
"Mais bon, finit-il par ajouter, heureusement, ma maman, elle m'a offert des cadeaux."

Ouf !

Ça sent le vécu !

En classe, nous avons un élevage d'escargots. Pour savoir où en sont les élèves, je leur demande de me représenter et de m'expliquer comment naissent les escargots.
Voilà le compte-rendu d'une enfant de huit ans :
"La maman escargot a un gros ventre. Après, elle va chez le docteur des escargots. Le docteur met ses gants, voit la tête du bébé et prend le bébé. Après, le bébé dort à côté de sa mère. Après, les parents de la maman viennent et ils la félicitent."

Trop fort !!!

dimanche 27 mai 2007

Virginité

Quand on vous dit qu'ils ont tout compris !...

Une enseignante de CE2 travaille sur le christianisme avec ses élèves. Elle leur explique qu'on dit que la vierge Marie a eu un bébé sans avoir connu son mari.
Une enfant dit alors : "C'est juste comme ma maman !"