Enfantines

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 28 novembre 2011

Qui est qui ?

Bon, sur ce mot-là, il faut absolument que je donne des prénoms aux élèves. Disons Anna et Samy.
Une élève de onze ans, nouvellement arrivée en France donc ne maîtrisant pas très bien notre langue, me dit un jour :
"Maîtresse, Samy, il s'appelle Anna".
C'est étrange, ça...
Il m'a fallu un petit moment pour comprendre que Samy parlait d'Anna.

dimanche 27 novembre 2011

Inconscient collectif

Il est assez amusant de voir d'où viennent nos lapsus. En voici quelques uns que j'ai fait plusieurs fois d'affilée, allez savoir pourquoi...
Pourquoi appeler "Polo" un certain Marco ?
Pourquoi penser "Benjamin" à chaque fois que je croise Jordan Constant ?
Pourquoi m'entêter à appeler "Socrate" ce pauvre Aristote ? (En même temps, là, les parents l'ont un peu cherché...).

mercredi 2 septembre 2009

Et gendarmette ?

Dans notre école, on trouve beaucoup de ces insectes nommés gendarmes (entre autres dénominations "vulgaires"). Les enfants adorent jouer avec et les enfermer dans des bouteilles pour en faire des "élevages".
Un jour, à la récré, une petite fille (6-7 ans) vient me voir et me montre un bébé gendarme qu'elle vient d'adopter.
"Comme c'est un garçon, je l'ai appelé Bob !"
Mais comment a-t-elle su ?!?

dimanche 31 août 2008

Le potier

Je voudrais que mes élèves trouvent comment s'appelle la personne qui fabrique des pots. J'attends évidemment le mot potier.
Un enfant de huit ans me demande l'air peu convaincu :
"Il s'appelle Gérard ?"

dimanche 13 juillet 2008

Mais euh...

Il y a un nouvel élève en CE2.
Un enfant de ma classe, francophone depuis peu, âgé de dix ans, me demande :
- Comment s'appelle cet enfant ?
Je n'en sais rien et je lui suggère d'aller le lui demander lui-même.
Quelques minutes plus tard, il revient, tout fier de posséder sa réponse, et me dit :
- Ça y est, maîtresse, je lui ai demandé. Il s'appelle "Casse-toi" !

Eh ben, ce môme, intérieurement, je l'ai appelé comme ça jusqu'à la fin de son CM2...

vendredi 11 juillet 2008

Jumeaux

Un de mes collègues s'appelle "Machin" de son prénom et "Truc" de son nom de famille (oui, je sais, c'est pas terrible, le pauvre n'a vraiment pas eu de bol à la naissance). Il est maître d'adaptation et prend donc les élèves en difficultés par petits groupes de niveau pour les aider à mieux progresser.
Un jour, un élève de grande section qu'il suit depuis plusieurs mois vient le voir et lui dit d'un air un peu gêné :
"Machin, vraiment, je trouve que vous ressemblez beaucoup à Monsieur Truc".
Ça doit être perturbant, en fait...