Bon, sur ce mot-là, il faut absolument que je donne des prénoms aux élèves. Disons Anna et Samy.
Une élève de onze ans, nouvellement arrivée en France donc ne maîtrisant pas très bien notre langue, me dit un jour :
"Maîtresse, Samy, il s'appelle Anna".
C'est étrange, ça...
Il m'a fallu un petit moment pour comprendre que Samy parlait d'Anna.