Dans le métro, sur le quai, j'observe un enfant de quatre ou cinq ans avec ses grands-parents. La mamie a trouvé un jeu qui captive l'enfant : elle regarde les affiches de publicité, cite une chose qu'elle voit, et l'enfant doit montrer où c'est.
La mamie : - Je vois un cheval, et toi ?
L'enfant : - ...
La mamie : - Un grand cheval...
De fait, le cheval est énorme, mais l'enfant ne le voit pas et ça s'éternise. La mamie finit par montrer à l'enfant où est le fameux cheval. Et l'enfant s'écrie :
"Mais, c'est pas un cheval, c'est un chevaux !"