Une enfant de neuf ans, nouvellement arrivée en France, vient me voir pour se plaindre d'un élève :
"Maîtresse, il m'a poussé les cheveux !"