Une de mes amies, un peu inquiète devant l'actualité, explique à ses enfants qu'il ne doivent pas toucher le sexe des autres et que les autres n'ont pas le droit de leur toucher le sexe.
L'un d'eux, âgé de trois ans et demi, demande, l'air très embêté : "Ah bon, personne ne peut nous toucher le zizi ?"
Mon amie, hyper angoissée par cette réaction, répond : "Non, personne n'en a le droit !
L'enfant insiste : - Personne, personne ?
Elle : - Non, personne, personne. Pourquoi ?
Lui : - Ben c'est vraiment dommage !"